Comment oser dire les choses ? L’assertivité : une pratique pour s’affirmer en toutes circonstances

assertivite

Parce qu’il n’est pas toujours évident de dire certaines choses :

  • Exprimer un refus
  • Demander de l’aide
  • Dire ce que l’on ressent
  • Donner son avis…

L’assertivité est une pratique d’affirmation de soi qui peut vous aider à trouver les clés pour faire entendre votre voix.

Face à un événement désagréable qui génère en soi une émotion négative (frustration, colère, stress, peur, etc.), nous réagissons de 4 manières différentes :

1/ La contre-attaque (motivée par nos pulsions, notre dimension animale)

2/ La fuite (motivée par notre besoin de protection, notre dimension émotionnelle)

3/ La manipulation (motivée par la volonté de déstabiliser l’autre, notre dimension mentale) qui va passer par des mécanismes de culpabilisation par ex.

4/ L’assertivité (motivée par notre volonté de nous affirmer sans nuire à l’autre).

Ca veut dire quoi concrètement cette 4ème réaction ? D’abord c’est important de comprendre un postulat de base : vous ne pouvez pas agir sur l’autre. Vous ne pouvez agir que sur vous. Cela invite ainsi à deux choses :

  • Lâcher-prise sur cette volonté d’agir sur l’autre
  • Faire appel à l’intelligence émotionnelle en exprimant ses émotions

Par exemple « lorsqu’il c’est passé cela, j’ai ressenti cela. J’ai besoin de…

Pour que cela fonctionne cela nécessite de recourir à la Communication Non Violente en s’exprimant de manière congruente « tête, coeur, corps ». C’est à dire de formuler des paroles sincères qui correspondent à ce que l’on pense et ce que l’on ressent.

Ok, vous allez me dire.  » Mais en quoi l’assertivité serait plus efficace que les autres réactions ? » eh bien regardons de plus près les bénéfices ou plutôt les impacts de ces différentes réactions :

  • Si vous contre-attaquez : vous rentrez dans un rapport de force. Vous faites appel à votre pouvoir. Il y aura forcément un gagnant et un perdant. Vous risquez de générez de la frustration ou de la rébellion.
  • Si vous optez pour la fuite ou le retrait : vous vous protégez. En revanche vous risquez de perdre en crédibilité face à votre interlocuteur, vous risquez également de vous isoler.
  • Si vous choisissez la manipulation en cherchant à déstabiliser votre interlocuteur : vous générez chez l’autre de la méfiance, une perte de confiance dans votre relation, voire de la résistance passive à terme chez votre interlocuteur.

Alors, dans ce cas, vous allez me dire à quoi va servir l’assertivité ?

Eh bien l’assertivité (s’affirmer en exprimant ses émotions) a pour but de se libérer des émotions qui nous altèrent. Car toute émotion envoie un signal et produit de l’énergie qu’il faut dans l’idéal exploiter dans la foulée. Exprimer ses émotions est une façon de s’en libérer de manière saine et bienveillante pour chacun. Or, j’avais sous-estimé l’impact de mes émotions négatives sur moi et surtout la puissance que confère le fait de les exprimer.

Je vous invite donc à expérimenter autant que vous le pouvez cette pratique et d’expérimenter les effets que ça peut avoir sur vous, votre état émotionnel et votre niveau d’énergie.

Quelques astuces avant de vous lancer :

  • Soyez direct et précis (éviter les généralités, ou de diluer vos propos)
  • Évitez le « on » : impliquez-vous à l’aide du « Je » et impliquez l’autre « tu/vous »
  • Osez demandez de l’aide
  • Apprenez à dire non avec fermeté et bienveillance

A vous de jouer ! Et venez me raconter vos expériences !

Peut-être aussi que vous avez d’autres astuces pour développer votre assertivité, pour vous affirmer avec bienveillance, comment vous vous y prenez vous pour dire les choses délicates ? Quels conseils aimeriez-vous partager ?

Comment surmonter son stress ?

Découvrez dans le schéma ci-dessous quelques clés parmi les vingtaines que propose le Dr Bernard Anselem dans son dernier livre : « Ces émotions qui nous dirigent ». 

Un grand merci à Marie Bodiguian qui a réalisé cet interview que j’ai découvert sur son blog.  Si vous vous intéressez au web-marketing et à la neuro-vente, filez vite sur son blog, de nombreuses pépites vous y attendent. 

Comment surmonter son stress ? Schéma issu de l'interview de Dr Bernard Anselem par Marie Bodiguian sur son blog mariebodiguian.com

Comment surmonter son stress ? Schéma issu de l’interview du Dr Bernard Anselem par Marie Bodiguian sur son blog mariebodiguian.com

Ce que je retiens de cet interview :

  • On ne peut pas ignorer nos émotions ni les contrôler.
  • Notre cerveau en situation de stress produit du cortisol qu’il a ensuite besoin d’évacuer car c’est un poison pour notre corps qui génère des inflammations de toutes sortes.
  • On peut agir sur nos réactions face aux émotions en travaillant soit sur nos pensées soit sur notre corps, soit combiner les deux.
  • L’activité physique et la cohérence cardiaque permettent d’éliminer le cortisol et évacuer l’énergie produite par le cerveau en cas de stress.
  • La pleine conscience, la pensée positive et la visualisation sont des techniques qui permettent sur le long terme de maîtriser nos réactions face à nos émotions.
  • Et puis bien sûr, tout ça nécessite un peu d’entrainement avant de devenir de nouvelles habitudes.

En conclusion, on a bien plus de pouvoirs qu’on ne le pense… Et ça, ça fait toujours plaisir à entendre 🙂